semaine-du-gout-2.jpg
AccueilProjet d'établissement

Projet d'établissement

 

Amener tous les élèves à s’approprier des savoirs et à acquérir des compétences qui les rendent aptes à apprendre toute leur vie et à prendre une place active dans la vie économique, sociale et culturelle.

Assurer à tous des chances égales d’émancipation sociale

Préparer tous les enfants à être des citoyens responsables, capables de contribuer au développement d’une société démocratique, solidaire, pluraliste et ouverte aux autres cultures.

Promouvoir la confiance en soi et le développement de la personnalité de l’enfant.

 ....................................................

Le projet d’établissement a été élaboré par les enseignants et la direction de l’école en cohérence avec le projet éducatif et pédagogique de Pouvoir Organisateur.
Il tient compte des élèves qui nous sont confiés ainsi que de l’environnement social, culturel et économique de l’école.
Ce projet sera évalué périodiquement par l’équipe éducative et par le Conseil de Participation chargé de veiller à sa mise en oeuvre et de proposer des adaptations.
Il définit les objectifs prioritaires de notre enseignement et plus particulièrement l’ensemble des valeurs, des choix pédagogiques et des actions concrètes que les enseignants entendent mettre en oeuvre.
Ce projet présente le contrat liant les familles à l’école. En inscrivant votre enfant dans notre établissement, vous en acceptez les choix spécifiés dans ce document.
Notre orientation pédagogique s’inscrit dans les objectifs généraux du Décret Missions

Article 6 § 1

Promouvoir la confiance en soi et le développement de la personne de chacun

Les enseignants mettent tout en oeuvre pour créer un climat de confiance au sein de leur classe. Ils veillent à ce qu’un climat d’entraide y règne. Ils encouragent les enfants à se dépasser, à positiver, tout en gardant un certain degré d’exigence. Les progrès et les efforts sont valorisés.
L’erreur est au centre des apprentissages.
En cas de difficulté tant scolaire que relationnelle, l’enfant est encouragé à exprimer son problème dans le cadre d’un entretien individuel ou lors d’un conseil de classe.
L’école se veut ouverte au monde extérieur. Les classes se rendent au musée, au spectacle… On parle d’actualité, on invite des personnes externes à témoigner…
Principalement en section maternelle, les enseignants favorisent les activités créatives.

Article 6 § 2

S’approprier des savoirs et acquérir des compétences pour apprendre toute la vie,

Proposer des défis qui nécessitent d’utiliser les prérequis et diverses compétences. Eveiller la curiosité et susciter l’envie de s’approprier des savoirs.
Travailler, autant que possible, à partir de situations réelles pour lesquelles différentes compétences doivent être mises en oeuvre. Au travers d’activités variées dans différentes disciplines, mettre l’enfant en réflexion, en situation d’essais et erreurs, de remises en question.
Pratiquer la gestion mentale.
Utiliser un matériel varié en fonction des besoins.
Faire des liens par l’évocation entre les apprentissages et leur nécessité
– pour les études futures de l’élève,
– pour la vie de tous les jours.
Bref, projeter l’enfant dans l’avenir.

Article 8 § 3

Articuler théorie et pratique, permettant notamment la construction de concepts à partir de la pratique.

Tout au long de leur cursus scolaire, les enfants sont acteurs de leurs apprentissages. Ceux-ci démarrent le plus souvent de situations concrètes ou du vécu de l’enfant et de la classe en s’appuyant sur les représentations mentales de chacun.
En maternelle, les enseignants favorisent la manipulation, la verbalisation pour faire acquérir par le jeu et la découverte personnelle certains concepts propres à l’évolution des enfants.
En primaire, les enseignants utilisent du matériel et/ou un support pédagogique adapté(s) et varié(s) en fonction des besoins.
Le plus souvent, les synthèses sont construites avec les enfants et évoluent au fil des cycles.

Article 8 § 4

Equilibrer les temps de travail individuel et collectif, développer la capacité de consentir des efforts pour atteindre un but.

En partant de ses représentations initiales, l’enfant se met d’abord en recherche individuellement pour arriver à des confrontations collectives en groupe classe.
Lors des manipulations, recherche de documents, expériences, exercices, défis, essais-erreurs, l’enseignant donne des indices en se basant sur les réflexions et le travail des enfants. Il relance les efforts de recherche.
Travailler autour d’un thème proche de la vie des enfants ou d’actualité pour qu’il y ait un sens aux apprentissages et que cela suscite l’intérêt et la motivation des enfants (réalisations de panneaux, de présentations, expositions communes, fêtes scolaires,…)

Article 8 § 5

Faire respecter par chaque élève l’obligation de participer à toutes les activités organisées par l’établissement et d’accomplir les tâches qui en découlent.

Les élèves se rendent à la piscine chaque semaine à partir de la 3e maternelle.
Il arrive que les élèves sortent de l’école en compagnie de leur titulaire pour se rendre au musée, au théâtre, en excursion, en journée sportive…
Durant son parcours primaire, chaque enfant participera à trois ou quatre classes de dépaysement. Ces séjours d’une durée variant de 2 à 10 jours, en fonction de l’âge et du type d’activités, se déroulent à la mer, à la campagne, à la montagne ou ont pour objectif de découvrir une ville de Belgique.


Déceler les difficultés des enfants et leur apporter les remédiations nécessaires

- La direction et chaque titulaire (de la 3e mat à la 6e prim) se rencontrent une à deux fois par an, dans le cadre de conseils de classe. Le PMS y est associé si nécessaire. Suite à cela, il peut être conseillé aux parents de faire passer à l’enfant un bilan logopédique ou multidisciplinaire afin de cerner au mieux les causes des difficultés et d’y remédier.
- A partir de septembre, il sera proposé aux parents dont les enfants présentent des troubles d’apprentissage de type dys… d’adhérer au projet d’intégration qui se met en place en 3e et 4e années. En pratique, l’enfant est inscrit en
enseignement spécialisé mais suit les cours dans notre établissement. Il bénéficie de la présence, en classe, d’un enseignant formé en orthopédagogie 1 à 2 périodes par semaine ainsi que d’une séance de logopédie.
- Chaque enfant de 3e et 4e années passe en septembre un test qui évalue sa vitesse et son efficacité en technique de lecture. Dans ces classes, un travail spécifique d’entrainement à la lecture est alors entrepris en demi-classe d’octobre à fin mai. L’équipe est alors renforcée de deux stagiaires logopèdes.
- Par ailleurs, deux logopèdes indépendantes travaillent dans l’école.
- Une aide particulière est prévue pour les nouveaux élèves qui ne maitrisent pas le français.
- Les titulaires ont l’occasion de travailler en demi-groupes une à deux fois par semaine.
- En fonction du nombre d’élèves, un professeur de remédiation est présent dans l’école pour plusieurs périodes.


Education à la santé

L’école s’inscrit dans un projet d’alimentation saine dont les principes sont régulièrement rappelés en classe.

- Les enfants sont invités à boire de l’eau. En classe, ils peuvent avoir une petite bouteille d’eau ou une gourde.
Un jus ou un produit laitier sont acceptés pour la collation de 10h.
- La collation du matin doit être saine et légère et engendrer le moins de déchets possibles. Le mardi, il s’agira obligatoirement d’un fruit ou d’un légume et le vendredi, d’un produit laitier.
- Suivant le même principe, il est bon que les enfants qui restent à l’école après 16h prennent une collation saine pendant la récréation.
- Le distributeur de boissons sera supprimé.
- Pour les anniversaires, la distribution de bonbons ne sera plus autorisée. Si vous souhaitez apporter un gâteau, il faudra convenir du jour avec l’enseignant. En principe, à partir de la 3e primaire, les anniversaires sont fêtés, de façon groupée, une fois par mois.
- Les enfants sont suivis par le service de promotion à la santé situé clos Chapelle-aux-Champs- à Woluwe-Saint-Lambert. Ils s’y rendent obligatoirement, pour une visite médicale, en 1re et 3e maternelle puis en 2e et 6e primaire. Les parents sont invités à prévenir l’école si l’enfant souffre d’une maladie contagieuse ou s’il est atteint de gale, teigne, impétigo… afin que l’établissement scolaire prévienne le PSE.
- Nous essayons d’encourager les enfants à la pratique sportive.
Pour ce faire, en section maternelle, chaque classe bénéficie de deux séances de psychomotricité par semaine (1 en classe d’accueil).
- En primaire, deux séances d’éducation physique sont dispensées hebdomadairement : 1 de gymnastique ou de sport et une de natation.
- Par ailleurs, chaque année scolaire, nous mettons sur pied une à deux journées sportives et une à deux séances d’escalade (à partir de la 2e primaire). Ces deux activités sont payantes.
- En fin d’année, nous participons à la journée « Allez les Gosses ».
- Les élèves de 1re et 2e primaire participent, un an sur deux, à 4 jours en internat en classes sportives dans un centre ADEPS.